Tuesday, July 19, 2011

Les mots surprise du "Petit Robert 2012"







"Quand on fait du buzz en tweetant, y'a pas moyen de l'exptimer autrement"

Alain Rey, linguiste

Chaque année, les meilleurs experts de la langue de Molière recalent des centaines de mots à l’entrée du dictionnaire. 

Le Petit Robert est de l’une des institutions françaises les plus renommées.  Dans leurs crus 2012 le Robert Illustré & Dixel, papier et numérique, et le Petit Robert - déjà en vente - font la part belle aux mots nouveaux.

Dans son édition 2012, on y va découvrir des mots  tout à fait en usage social introduits par l'évolution des temps et de la société.

Des mots comme "vuvuzela" "stévia" "cougar" (anglicisme) "cagole" "cacou" (pas d'anglicisme mais du régionalisme), "tweet" "e-learing" "smartphone" et d'autres.

Eh bien! Pour "cougar" - une femme mûre qui recherche et séduit des hommes beaucoup plus jeunes - un anglicisme qui arrive droit des Etats-Unis, métaphore du mot  "couguar" (puma), qui va bondir les puristes de la langue française.

"Cagole" - jeune fille, jeune femme qui affiche une féminité provocante et vulgaire fait son entrée aux côtés du "cacou " - homme, jeune homme qui fait le fanfaron, qui se donne des airs de mauvais garçon - des régionalismes courants dans le Sud de la France. 


tweet | nouveau mot 
Le Petit Robert 2011

Un bon nombre de mots issus des nouvelles technologies qui ont eux aussi fait leur entrée au 'panthéon' des mots. 

Ainsi en est-il du "tweet" et de son verbe "tweeter", mais également du "e-learning".

"Un court message informatif posté sur le Web par l’intermédiaire d’un service qui le transmet à des abonnés "- définition de tweet.

Pour le verbe "tweeter", Alain Rey, célèbre linguisteconseiller éditorial de Robert a declaré sur Le Parisien:

"J’aimerais mieux que ce verbe soit formé sur une racine française, cela éviterait les erreurs d’orthographe".

Le "e-learning" - apprentissage, formation par le moyen d’Internet, débarque, lui, avec un préfixe anglo-saxon, "e", qui signifie "electronic". 

Le nombre d’anglicismes augmente chaque année, ce qui ne gêne pas le linguiste, à condition que ce ne soit pas un hybride, comme par exemple "l’e-commerce".

Des substantifs provençaux qui ont enfin droit à leur heure de gloire par souci de "rattrapage". 
"Pendant longtemps, on a complètement négligé les régionalismes", confirme le linguiste Alain Rey, encore dans les colonnes du Parisien



Parmi les mots "exotiques" empruntés à d’autres cultures, on découvre en outre cette année, après l’avoir (un peu trop) entendue cet été dans les stades d’Afrique du Sud, la "vuvuzela". Selon le Robert Illustré, la "vuvuzela" est um "instrument à vent élémentaire produisant un seul son (si bémol)". 
Pauvre si bémol, dis-je!

Il y a encore la "stévia", la fameuse "plante d’Amérique du sud dont les feuilles ont un fort pouvoir sucrant", ainsi que le "matcha", le thé vert japonais utilisé dans la cérimonie du thé japonais et commee arôme dans les desserts. 


Enfin, les écolos salueront quant à eux l’arrivée du "composteur" tandis que les mamans reconnaîtront le "bisphénol", ce composé organique interdit depuis peu dans la fabrication des biberons car suspecté d’être toxique.


Le Robert illustré & Dixel numérique est vendu avec une "clé d’accès" qui ressemble à une clé USB et qui permet de se connecter durant quatre ans au Dixel, le dictionnaire sur Internet.

"Le dictionnaire doit refléter les nouvelles habitudes de consommation

Alain Rey

Et, moi, je suis tout à fait d'accord! Les langues sont vivantes! 

«Les langues sont comme la mer, elles oscillent sans cesse.»


Victor Hugo


G-Souto

19.07.2011
Copyright © 2011G-Souto'sBlog, gsouto-digitalteacher.blogspot.com®


Licença Creative Commons
Les mots surprise du Petit Robert 2012 bG-Souto is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License.


No comments: