Friday, January 18, 2013

Parlons de genre... au féminin à l'école




Le film d’animation Brave (rebaptisé Rebelle pour le public français) de Pixar est reparit de la soirée de remise des Golden Globes la récompense du Meilleur Film d'Animation. 




Brave/ Rebelle

Un excellent début pour le premier film du studio Pixar centré sur un 'personnage féminin'.

Le nouveau Pixar s'inspire de la mythologie celtique et suit donc Merida"une jeune princesse écossaise intrépide et experte en tir à l’arc, bien décidée à suivre son propre chemin dans la vie". 








Conte de fées moderne, Brave/ Rebelle raconte l’histoire de Merida, princesse écossaise, intérpride qui aimerait devenir archère. Elle est la seule fille au monde à ne pas vouloir devenir princesse !  À voir la version en anglais ici

Synopsis:

Maniant l’arc comme personne, Merida refuse de se plier aux règles de la cour et défie une tradition millénaire sacrée  décidée à suivre son propre chemin dans la vie. Et sa décision va provoquer de graves conséquences dans le royaume et la jeune fille va devoir braver tous les dangers pour remettre les choses à leur place. Le danger va forcer Mérida à découvrir le vrai sens du mot bravoure afin de déjouer la terrible malédiction qui se profile... On y découvre le caractère bien trempé de la princesse Merida, qui n'a décidément rien à envier à Robin des Bois !






Hunger Games 2012
Après Harry Potter et TwilightHunger Games est la nouvelle franchise adaptée d’une série de livres pour adolescents.

Il est assez intéressant d'assister aux promotions simultanées d'Hunger Games et de Rebelle : 

Les deux héroïnes sont des jeunes filles au caractère fort, qui s'opposent à la conduite qui leur est dictée, et elles sont championnes de tir à l'arc, outil qui sert à leur rébellion.


La première épate le jury des Jeux de la Faim avec ses flèches (on n'en dira pas plus) tandis que la seconde se sert de son talent pour désobéir à sa mère. 




Synopsis:

Katniss vit dans une époque triste et sombre. Le pouvoir en place contrôle les 12 districts qui composent le pays et impose un régime de terreur. Tous les ans, un jeu télévisé est organisé. 12 garçons et 12 filles sont tirés au sort pour participer à ce jeu sordide et violent : 24 combattants entreront dans l’arène, seul le gagnant survivra. 



Hunger Games
Suzanne Collins
Bayard


Éducation:

Une nouvelle dimension féminine au moment où 'genre et parité' est à l'ordre du jour un peu partout?

Des heroïnes fortes, indépendantes et qui réussissent à se battre contre les barrières sexistes? Dans les livres et dans les films.


Les 6 objectifs de l'Education Pour Tous à atteindre pour 2015:


Acceptés par plus de 180 pays lors des Forums mondiaux de l'éducation à Jomtien et Dakar en 1990 et 2000, 6 objectifs doivent être atteints en 2015:

  • Développer la protection et l'éducation de la petite enfance
  • Fournir une éducation primaire gratuite et obligatoire pour tous
  • Offrir aux jeunes et aux adultes des programmes d'apprentissage et d'acquisition des compétences liées à la vie courante
  • Augmenter de 50% l'alphabétisation des adultes

Réaliser la parité des sexes en 2005 et l'égalité des sexes en 2015

  • Améliorer la qualité de l'éducation.

Si on lit bien, on voit que "réaliser la parité des sexes en 2005 et l'égalité des sexes en 2005" vient placé en 5e.

On s’attend quand même en 2013 à ce qu’il y ait une infrastructure pour que les garçons et les filles développent et démontrent leur talent, pour les faire progresser.


Gayle Rubin


Dimension féminine:

La notion de "genre" vient d'une anthropologue féministe américaine, Gayle Rubin, qui l’a évoquée pour la première fois en 1975. 

Les Nations Unies considèrent l'équilibre entre les sexes comme essentiel pour assurer l'égalité, le développement et la paix.

"Admis, mais pas toujours bien compris. Pour certains, l'obstacle consiste dans le concept même de "genre", relativement récent en sciences sociales. Le "genre" ne renvoie pas aux garçons et aux filles, mais à masculin et féminin– c'est-à-dire aux qualités ou caractéristiques que la société attribue à chaque sexe. 

Les êtres humains naissent de sexe féminin ou masculin, mais apprennent à devenir des femmes et des hommes. Les perceptions de "genre" sont profondément ancrées, varient considérablement au sein et entre les cultures, et évoluent au fil du temps. Mais dans toutes les cultures, le « genre » détermine les pouvoirs et les ressources dont disposent les femmes et les hommes."

Nations Unies



Mes pensées:

Bien que dans les écoles, l'infrastructure soit parfaite pour que les filles et les garçons développent et démontrent leur talent, et puissent progresser, il y a souvent des petits qui pro quo quand les filles choisissent des études ou des métiers qu'on lient plutôt aux garçons: les sciences, la technologie, éducation physique.

Alors, je crois que Brave/ Rebelle et Hunger Games/ Jeux de la Faim peuvent bien  être des outils pédagogiques intéressants à introduire dans des différentes disciplines pour parler de "genre et parité" à l'école.



Rebelle

Probablement pour la première fois dans l’histoire des films de princesses à la Disney, il n’y a pas de prince à Rebelle.

Plus qu’un film sur le destin, c’est aussi d’un point de vue différent de celui de Raiponce, une histoire de famille. L’histoire d’une adolescente en quête d’identité et comme le titre original le laisse entendre “Brave” de courage ! Et Merida, elle, n’attend pas le salue d’un homme fusse-t-il un prince !



Hunger Games
http://www.thehungergamesmovie.com/



Hunger Games : livres

Les Jeux de la Faim : c’est le titre d’une fiction, basée sur le best-seller de Suzanne Collins et dans lequel des jeunes doivent s’affronter dans une lutte à mort afin d’obtenir la victoire, c’est-à-dire de la nourriture, des biens et des cadeaux pour le restant de leurs vies. 

La réalité n’est parfois pas très éloignée de la fiction. On distingue la forte dimension sociale. Panem est le lieu des disparités économiques que le jeu vient accentuer. 

Mais ça nous emmenerait à um autre sujet sur lequel j'ai déjà écrit sur ce blog

Revenons alors à Hunger Gamesla saga pour adolescents - adaptée du premier volet à succès de Suzanne Collins - n'a rien de la bluette façon Twilight bien que Belle se révèle déjà une heroïne assez forte et indépendante dans Chapitre 5 : Révélation (2e partie), le dernier film de la saga. La scène ici-bas serait impensable de voir dans un film d'adolescents il y a quelques années. Pas vrai? 



Twilight | Révélation 2e partie
Crédits: SND

http://breakingdawnthesoundtrack.com/

Hunger Games mêle avec virtuosité une vision 'orwellienne' de l'avenir de l'humanité et une critique acerbe de la société contemporaine du spectacle.

Katniss épate le jury des "Jeux de la Faim" avec ses flèches (on n'en dira pas plus) tandis que Merida se sert de son talent pour désobéir à sa mère. 

Lire | Voir (curricula : les livres, les films)

De nos jours, il est difficile de plaire aux jeunes en ce qui concerne la lecture dans les cours du collège ou lycée.

En effet, avec l’accessibilité croissante d’Internet et les jeux vidéo en constante évolution,  - je suis pour l'utilisation à l'école - la lecture passe souvent au dernier rang parmi les loisirs des adolescents.
Un roman doit donc se coller à leur réalité ou posséder des attraits particuliers afin de les accrocher. C'est le cas des romans de Suzanne Collins avec sa trilogie Hunger Games.
Gary Ross, qui s’atèle déjà au deuxième opus de la trilogie (sortie prévue en novembre 2013), a réussi à redonner un peu d’éclat à la science-fiction jeunesse. Et ça, c'est formidable. On en profite dans nos leçons.

Merida est rafraîchissante, plus émancipée que Belle, Pocahontas, Jasmine et même que les plus récentes Raiponce aux cheveux interminablement longs et Tiana, de La princesse et la grenouille.

Je crois que ces deux films ainsi que la trilogie et les contes traditionnels sont d'excellentes ressouces à exploiter dans les différentes disciplines (dans la classe et sur le net). 

Les étudiants, selon le niveau d'apprentissage, seront donc conviés à échanger des idées sur ce qu'ils apprennent et s'entraider sur les points qui leur posent problème.

Je suis sûre qu'un bonne discussion va se suivre et des activités et des documents pédagogiques créés et organisés, avant les cours par les enseignants, pourront enrichir le côté social et humain des jeunes. 

Les jeunes devront être fortement encouragés à concevoir eux-mêmes des documents pédagogiques dans leur classeur. 

Activités :

À vous les professeurs, d'être créatifs et de contribuer au contenu de vos leçons en développant des activités intéressantes, ayant comme thème(s) ces deux ressources - les livres et les films - qui enrichisseront certainement votre discipline et feront les délices de vos élèves.

À ne pas oublier les outils multimédia et les réseaux sociaux. 

Voilà une façon originale et moderne d'aborder l'enseignement et l'éducation dans et hors des murs de l'école.

Disciplines: Langues et Littérature; Arts ; Histoire-Géo ; Sports.
Niveau apprentissage: primaire ; collège ; lycée ; orientation scolaire . Choisir le film et le livre selon le niveau d'apprentissage).


"Ignite. Incite. Inspire."


G-Souto

18.01.2013
copyright © 2013G-Souto'sBlog, gsouto-digitalteacher.blogspot.com

Licença Creative Commons
Parlons de genre... au féminin à l'école by G-Souto is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License.

No comments: